le XXeme Siècle : l’Age d’or du Régime Loufoque

photo de brigitte pardot en bikini pour illustrer l'article PCPL dédié au régime loufoque du 20eme siècle

IMC, poids de forme, masse maigre… tous ces mots ont déjà du croiser votre route.
C’est qu’aujourd’hui, les canons de beauté nous dictent la minceur

Mais ça n’a pas toujours été le cas.

Jusqu’à fin 19ème/début du 20ème siècle, le beau (la belle) était en chair.
Attention, pas obèse (l’obésité a toujours été synonyme de mauvaise santé), mais charnu(e) : c’était le signe qu’on était aisé, qu’on avait de quoi (bien) remplir son assiette et qu’on était en bonne santé.

Alors oui il y avait bien le corset qui marquait la taille de ces dames mais au delà de l’habit, c’étaient bel et bien les rondeurs qui primaient

infographie montrant les différentes morphologies féméinines pour illustrer l'article PCPL dédié au régimeEt puis tout change ! On se débarrasse des corsets, et on mise tout sur la vraie forme du corps.

Plutôt droit et gracile dans les années folless (1920), il redevient en courbes avant la Seconde Guerre Mondiale pour devenir carrément plantureux au sortir des conflits où la femme a des épaules, des hanches et des seins pointés en avant comme des obus menaçants.

Et puis est arrivé cette salop**** de Bikini !
(parce que Oui ! le Bikini c’est le Mal !)

Exit les hanches charnues, les petites rondeurs au bidon et les cuisses rebondies : la minceur est proclamée beauté.
Et pour ressembler à Brigitte Bardot (Jeune ! Brigitte Bardot jeune ! évidemment hein…) on a vu émerger des régimes prétendument amincissants tous plus loufoques les uns que les autres !

Ndlr : est-il besoin que je vous rappelle que ces régimes n’ont aucune efficacité prouvée et ne sont surtout pas à essayer à la maison sous peine de se voir développer toutes sortes de carences et d’effets secondaires ?
Oui ? Ok :

Ces régimes n’ont aucune efficacité prouvée
et ne sont surtout pas à essayer à la maison
sous peine de se voir développer toutes sortes
de carences et d’effets secondaires.


En vous remerciant ! ^^


 


Les régimes alimentaires


Si pour Hippocrate « que ta nourriture soit ton seul médicament », ça n’est clairement pas le cas pour tout le monde !

Quand il s’agit de maigrir, on commence bien souvent par revoir son alimentation.
Dans le meilleur des cas, on l’adapte mais la plupart du temps c’est la Bérézina !



. Le Régime au Vinaigre ou « J’ai des trous dans l’estomac mais j’ai perdu 3kg ! »

portrait de lord byron pour illustrer l'article pcpl dédié aux régimes loufoques - régime au vinaigre
Dans les années 1800 sévissait Lord Byron : un poète anglo-saxon, grand amateur de femmes, qui entretenait sa silhouette gracile en buvant du vinaigre.

Ces dames ne tardèrent pas à vouloir appliquer la méthode Byron pour affiner leur ligne mais, outre les remontées acides, ce régime entrainait diarrhées et vomissements.

Pas grave : faut souffrir pour être belle (mais prem’s aux toilettes quand même! )



. Le Régime Biblique ou « Et Dieu dit ça tu peux, ça tu peux pas »

Sur le principe, c’est super simple : pour perdre du poids, il suffit de ne consommer QUE ce qui relève des aliments dits « purs » dans la Bible.

Il est donc formellement interdit de consommer tout ce qui est fruits de mer, pâtes, graines, sucre, pain, raisin, pomme de terre et évidemment alcool.

Bon… il reste pas grand chose.
Peut-être que celles et ceux qui connaissent leur ancien et leur nouveau testament sur le bout des doigts arrivent à se concocter des petits menus pas trop mal… mais pour les autres, ils peuvent toujours changer de religion.



. Le Régime Horace Fletcher ou « le Grand Masticateur »

En 1900, Horache Flechter, un marchand d’art manifestement nutritionniste à ses heures, se dit que si on a 32 dents, c’est pas pour rien.
bébé sans dent pour illustrer la methode de regime de horace fletcher dite "du grand masticateur"
Lui même obèse, il décrète que chaque aliment doit être mastiqué 32 fois jusqu’à devenir liquide.
Et si l’aliment gardait de la consistance après ça : il fallait le cracher.

En plus de votre assiette, il était donc vivement recommandé de vous munir d’une poubelle de table de taille conséquente.

Malgré le manque d’élégance de sa méthode, Horace Fletcher, surnommé « le grand Masticateur », perdit lui même 30 kilos.



. Le Régime Guelpa ou « Ne Mange Pas et le Gras s’en ira »

A la même époque, le docteur Guelpa ne fait pas mieux.
Selon lui pour maigrir, rien de tel qu’un jeûne total. (tu m’étonnes !)

Seules l’eau et les boissons chaudes sont autorisées et pour les plus motivé(e)s, un petit purgatif à base d’huile de ricin avec son verre d’eau du matin.

Est ce que c’est dangereux ? Bah oui !



. Le Régime Vilhjalmur Stefansson (à tes souhaits !)

En 1928, l’explorateur Vilhjalmur Stefansson revint de son séjour chez les esquimaux avec ZE régime qui va tout changer.
Les Inuits qu’il a observé pendant plusieurs mois sont en parfaite santé en ayant une alimentation majoritairement à base de gras et de protéines (très très peu de fruits et de légumes évidemment).

Ni une ni deux, Vilhjalmur Stefansson se dit qu’on a qu’a faire pareil…
Sauf que nous, on n’habite pas aux pôles et on ne court pas le yak toute la journée pour se nourrir.



. Le Régime Robert Cameron ou « Mon Bikini pour une Cirrhose »

En 1964, les libraires américains voient arriver dans leurs boutiques un bien étrange livre : « the drinkin man’s diet » de Robert Cameron.

La promesse est simple : perdez tout le poids que vous avez en trop en conjuguant un régime faible en glucide à une forte consommation de Gin et de Vodka.

phot de gatsby le magnifique avec leonardo di caprio pour l'article PCPL dédié au régime loufoque - le drinking dietLa méthode est indéniablement dangereuse mais pas complètement dénuée de sens.
On sait aujourd’hui que la consommation d’alcool amer entraine une contraction de l’estomac et des intestins qui ralenti les fonctions de digestions et de transit : on a la sensation d’être rassasié(e) et par conséquent on mange moins.

Précisons toutefois que Robert Cameron n’est pas le premier à voir dans l’alcool la solution aux problèmes de poids : Guillaume le Conquérant avait déjà appliqué cette méthode pour perdre ses kilos superflus.
Moins d’un an après avoir débuté son régime, Guillaume, toujours aussi costaud et fin bourré, tomba de cheval et mourut.



. Le Régime Prolinn ou « Régime de la Dernière Chance »

Dans les années 70, Roger Linn « met au point » (avec de gros guillemets) son régime Prolinn, aussi appelé « The last Chance Diet ».

Selon lui, pour maigrir il faut arrêter de manger de manière classique et remplacer ses repas par un verre de Prolinn; une solution d’environ 400 calories distillée à base de restes d’abattoirs : cornes d’animaux broyées, sabots, abats, tendons, os…

Ce « régime de la dernière chance » aurait surtout servi à faire mourir ses adeptes de crises cardiaques précoces.



. Le « Air diet » ou « Vous reprendrez bien un peu de ce Gratin de Vent Frais ? »

En 2010, on rajoute une bonne couche de ridicule avec le Air Diet qui, comme son nom ne l’indique pas, est un régime français (pas de quoi craner !)

campagne de pub dolce et gabana avec madonna qui donna naissance au air diet, régime loufoque qui consiste à manger du ventInspiré par une campagne de pub décalée de Dolce & Gabbana montrant Madonna en train de faire semblant de manger, le Air Diet consiste à manger… du vent.

Techniquement comment ça marche ?
Vous passez à table normalement mais rien n’atteint votre bouche : vous y menez une fourchette vide, mastiquez du vide et avalez du vide.
Non j’exagère, vous pouvez manger de la soupe d’eau au sel.

Vous trouvez ça con ? Moi aussi.



. Le Kangatarianisme ou « Skippy Forever »

La même année (décidément, 2010 c’était un bon cru pour les régimes bizarres !) se développe le kangatarianisme qui consiste à ne manger QUE de la viande de kangourou.
Exit le boeuf, le poulet et le porc : Kan-Gou-Rou.

Parce que le kangourou c’est libre, ça ne vient pas de l’élevage intensif et que, accessoirement, sa viande est maigre tout en étant riche en protéines.

Sur le papier, ça a l’air top… mais le billet Paris/Sydney ça coute une blinde !



. Le Régime Loup-Garou ou « Merde c’est la pleine lune, j’avais fait un Bourguignon »

Avec un nom pareil, vous vous attendiez à un régime à base de viande crue arrachée des parties charnues d’un enfant à consommer exclusivement les nuits de pleine lune ?
Raté !
Sauf pour la pleine lune.

Le régime Loup-garou est basé sur le principe du juicing-detox : les jours de pleine-lune on ne mange rien de solide, on boit exclusivement des jus.
On soulage ainsi le foie qui puise dans les graisses stockées.

Quel rapport avec la pleine lune ?
Bah c’est bien connu que la pleine lune agit sur les marées alors elle doit bien avoir un effet sur les liquides de votre estomac !
Lequel en revanche… mystère…



. Le Régime Groupes Sanguins

En 1996, le docteur Peter D’Adamo, se dit que notre groupe sanguin doit bien avoir une incidence sur notre métabolisme.
L’idée est donc d’adapter son alimentation en fonction de son sang; pas forcément pour maigrir mais plutôt pour garder la ligne, rester en bonne santé etc…

Le groupe O, par exemple, qui et le plus ancien groupe sanguin, serait plus adapté à une alimentation de type « hommes préhistoriques » privilégiant la viande.

Si l’idée peut paraitre séduisante, aucune preuve scientifique ne vient l’étayer et le régime groupe sanguin reste un régime privatif qui peut entrainer des carences diverses.



. Le « Baby Food Fiet » ou « le Moins Pire »

Crée par Tracy Anderson, une coach de stars, ce régime Made in USA consiste à ne garder que le diner et à remplacer tous les autres repas par des petits pots de bébé (vous pouvez en manger jusqu’à 14 par jour).

Et ce régime a ses adeptes telle Jennifer Aniston qui en est devenue une véritable ambassadrice.

Précisons tout de même que, si la nourriture pour bébé est intéressante d’un point de vue nutritionnel, réduire son apport en calories de façon trop drastique constitue un réel danger pour la santé.




Les méthodes amincissantes alternatives


Pour celles et ceux que la restriction alimentaire ne tente pas mais qui veulent quand même être beau en maillot, de nombreuses méthodes ont été proposées.

Leur efficacité n’est évidemment pas plus avérée que celle des régimes cités ci-dessus mais certaines sont tellement invraisemblables qu’on se dit que l’être humain est vraiment prêt à tout gober (au sens propre comme au figuré) pour être séduisant.


. « Ahhhh je ris de ma voir si belle en ce miroir… »
régime par le rire
Selon les recherches du Dr Maciej Buchowski, rire de bon cœur entre 100 et 200 fois par jour équivaudrait à faire de l’aviron pendant dix minutes.
Mais vous risquez de passer pour un(e) barjo.

Dans une moindre mesure, socialement plus acceptable pour éviter l’hôpital psychiatrique, rire 10 à 15 minutes par jour entraînerait une dépense énergétique allant jusqu’à 40 calories, soit une perte de poids maximale de 2 kilos en un an .

C’est pas le régime du siècle mais juste en ce marrant, c’est pas si mal.
Quelqu’un veut une blague de Toto ?



. Voir la vie en bleu :

Ce qu’on appelle communément le régime de vision préconise que vous portiez des lunettes aux verres de couleur bleue durant les repas.
Ainsi l’aspect des aliments ne vous sera pas appétissant et votre cerveau vous coupera l’envie d’y toucher.
Ne pas essayer si le bleu est votre couleur préférée : les effets pourraient être inversés.



. Le coton-coupe-faim :

Comme vous l’aurez deviné, cette méthode consiste à avaler une boule de coton avant le repas.
Le coton n’étant absolument pas digeste, votre estomac se sentira « rassasié » avant même que vous n’entamiez votre repas.

Pour ma part, une question demeure : ça donne quoi plus tard ? Au moment de faire popo ?



. Le Forking :

En 2005, Ivan Gavriloff, polytechnicien de son état, publie « Maigrir avec une fourchette », un livre dans lequel il décrit comment perdre du poids sans (trop) de contrainte.

Petit dej et dej, vous mangez normalement mais le soir, vous dinez à la fourchette.

Vous pouvez parfaitement manger à votre faim mais seulement des aliments que vous pouvez porter à votre bouche avec une fourchette.
Interdiction d’utiliser un couteau, une cuillère et encore moins les doigts.
Vous pouvez même pousser le vice à préparer le repas à la fourchette !

Vous serez ainsi obligés d’exclure de nombreuses viandes, les desserts type laitages etc… ce qui vous forcera à prendre un diner léger, ce qui est recommandé avant d’aller dormir.

En revanche si l’envie d’entrecôte est trop forte, prévoyez un peu large pour le temps du diner.



campagne lucky strike pronant des vertus amincissantes à la cigarette
. La Clope-Coupe-Faim :

Dans les années 20, on est bien loin des problématiques de santé publique et la clope c’est top.

L’industrie du tabac s’en donne donc à coeur joie à grand coups de campagnes publicitaires allant jusqu’à vanter de (prétendues) vertus amincissantes à la cigarette.

Telle par exemple Lucky-Strike et ses célèbres campagnes :
– « Reach for a Lucky Instead of a Sweet. » ce qui signifie littéralement « Prenez une Lucky plutôt qu’un bonbon »
ou encore
campagne lucky strike pronant des vertus amincissante à la cigarette
– « To Avoid that future figure, when tempted reach for a lucky  » autrement dit « pour éviter cette silhouette, fumer une lucky quand vous êtes tentez » ; ladite silhouette arborant un incroyable double menton bien sur…

Le pire c’est qu’à l’époque, les ventes de Lucky Strike auraient augmenté de 200% par rapport à la campagne publicitaire précédente.


Et je vous ai gardé le meilleur pour la faim fin…
Les gens sont fous je vous dis…


. Le Tape Worm :

Dans les années 50, il se murmurait qu’un petite pilule miracle faisait maigrir.

Pas un traitement médicamenteux : non !
Vous n’en preniez qu’une seule et après vous pouviez manger tout ce que vous vouliez, quand vous vouliez et vous maigrissiez : Et c’était vrai.

image macroscopique d'un ver de tenia pour illustrer l'article parciparla.fr dédié au régime loufoque : le tape worm
Car ladite petite pilule magique contenait des oeufs de ténia, un ver parasite plus connu sous le nom de ver solitaire.

Au delà des graves effets secondaires d’un tel hôte qui peut atteindre jusqu’à 10 mêtres (carences, diarrhées, fatigue chronique…), le succès fut fulgurant.

Même la cantatrice Maria Callas avoua avoir perdu du poids grâce à l’une de ces pilules (aujourd’hui interdites, et on s’en réjouit !) .

 


 

Sources : Greatist – web divers

Une autre anecdote ?

affiche de oh my god pour illustrer l'article parciparla.fr dédié au traitement de l'hysérie par la masturbation et les vibromasseur inventé par Mortimer

Orgasme sur Ordonnance : l’improbable traitement de l’Hystérie au 19ème siècle

INSOLITE : Découvrez par quel stupéfiante méthode on traitait l'hystérie au 19ème siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.