Le Secret des Pavés du 26 rue Chanoinesse (75004 – Paris)

écriture gothique gravée dans les pavés de la cour du 26 rue chaninesse à paris pour illustrer l'article par ci par là PCPL dédié au secret de ces pavés

pins info episode pcpl en bas de page
C’est notoire : il faut sortir des sentiers battus.
L’adage est valable également quand on se promène dans Paris.
Certes vous pouvez rester sur les grandes avenues qui sont souvent magnifiques, mais vous louperiez tellement de choses !

Vous louperiez par exemple la rue Chanoinesse.

Vous passeriez à coté de la légende du barbier sanguinaire, à coté de la maison où le poète Joachim Du Bellay poussa son dernier soupir, à coté d’une des maisons du dramaturge Racine etc… mais aussi à coté d’une très chouette curiosité parisienne : les énigmatiques pavés de la cour du numéro 26 !

Cette cour est une cour privée et il vous faudra avoir un peu de chance pour pouvoir y pénétrer. Mais la porte étant souvent ouverte en journée, vous devriez y arriver 😉
Jusque là, normalement, rien de particulier ne devrait attirer votre attention… c’est que le secret de cette courette est sous vos pieds !

Entre les deux structures en fer forgé vous verrez d’étranges inscriptions gravées dans les pavés du sol.
N’essayez pas de les lire : l’usure en a rendu le déchiffrage quasi impossible et a moins d’avoir fait “gothique” en LV2… vous allez peiner !

Ces gros pavés de pierre taillés dans la masse sont en réalité d’anciennes pierres tombales provenant des anciens édifices religieux qui foisonnaient jadis dans le quartier… et dans Paris.

Souvenons nous qu’en un autre temps, la foi était une composante primordiale dans la vie des hommes et Paris comptait un nombre impressionnant d’églises dédiées à divers cultes.
La seule ile de la cité en comptait 18 pour à peine 22 hectares de superficie.
Et chaque édifice religieux avait évidemment son propre cimetière !

photo du panthéon à paris pour illustrer l'article par ci par là PCPL dédié à la réhabilitation des édifices religieux dans la capitale
Au 18ème siècle, de grands travaux d’aménagement furent entrepris sur l’ile de la cité et ces églises, désertées pour la plupart furent rasées.

Mais hors de question de se débarrasser de toutes ces bonnes pierres quand il y a tant à construire !

L’idée peut sembler farfelue, voire blasphématoire mais le phénomène n’est pas si rare ! Et pas usité uniquement sur l’ile de la cité.

On pourra, pour l’exemple, citer le Conservatoire des Arts et Métiers ou le Pantheon qui occupent les murs d’anciens édifices religieux

********************
Episode PCPL : J’irai Marcher sur vos Tombes


Infos Pratiques

Les pavés du
26 rue Chanoinesse
75004 Paris

Metro : Cité
Tarifs : Gratuit

 


 

Une autre anecdote ?

titrage-memorial-des-martyrs-de-la-deportation-tombe-du-deporte-inconnu à paris parciparla.fr

Tombe du Déporté Inconnu : Mémorial des Martyrs de la Déportation

Balade PCPL : Quelques minutes de recueillement pour découvrir la Tombe du Déporté Inconnu au Memorial des martyrs de la Deportation à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.