coupe de champagne pour illustrer l'article drôle d'histoire DDH dédié aux origines de la tradition de trinquer et de ses serrer la main

Trinquer ou Se Serrer la Main, des Gestes pas si Amicaux que ça…

Vous m’accorderez volontiers que, dans l’idée qu’on se fait du Moyen-Age, la confiance aveugle en les bonnes intentions de son prochain n’est pas la première chose à laquelle on pense.
Et pour cause !

Les alliances se nouaient et se dénouaient aussi vite qu’un lacet de chaussure et les conflits entre voisins étaient légion.

Pourtant, de cette paranoïa ambiante, certaines traditions sont arrivées jusqu’à nous bien que leur sens ne soit plus du tout le même !

. A la tienne !

“Dans les yeux et on croise pas”. Tout le monde a déjà entendu ça au moins une fois au moment de trinquer !

Eh bien cette habitude nous vient directement du Moyen-Age… époque où l’empoisonnement était plutôt répandu !

Pour s’assurer qu’on était en bonne compagnie et que personne n’avait rien versé dans le verre de l’autre, on commençait le repas en cognant les verres suffisamment fort l’un contre l’autre pour que les éclaboussures se mélangent de verres en verres.

vaisselle en etain pour illustrer l'article PCPL dédié à la tradition de trinquer en entrechoquant les verres ou la tradition de se serrer la main
Aujourd’hui on y va mollo car nos verres sont fragiles mais souvenez vous qu’à l’époque la vaisselle était en bois ou en métal donc on pouvait cogner franchement sans crainte.

Ce petit échange de liquide effectué, on buvait alors la première gorgée en se regardant droit dans les yeux : au moindre signe de stress ou si l’autre détournait le regard, on était en droit d’avoir un doute sur ses intentions.

Il est aussi de coutume d’associer un petit « Santé !» au moment de trinquer.
L’origine est la même : Personne n’ayant rien versé dans le tord boyaux de l’autre, on pouvait se souhaitait une bonne santé et passer à table sereinement !

. La poignée de main

Entre femmes (ou entre homme et femme) on se claque des bisous sur les joues…
Mais entre mecs, on se serre la pogne !

Point d’excès de virilité là dedans !

Non, l’origine de cette tradition est plutôt à chercher dans la mission de protection des hommes.

Toujours au Moyen-Âge, lorsque deux hommes se rencontraient, ils s’avançaient l’un vers l’autre en tendant la main droite ouverte, le bras droit étant le bras d’épée pour la majorité d’entre eux, et se serraient l’avant bras.

Ces messieurs se prouvaient ainsi que ni l’un ni l’autre ne tenait rien de dangereux dans sa paume ou de dissimulé dans sa manche !

En somme, aujourd’hui ce que nous pratiquons comme des marques de convivialité sincère et bon enfant sont à l’origine des us et coutumes pratiqués pour simplement tenter de protéger sa vie !

 

Une autre anecdote ?

Ingeburge et philippe auguste, une histoire de panne sexuelle ?

Ingeburge et Philippe-Auguste, la Panne Sexuelle qui plongea le Royaume dans le Chaos

Découvrez pourquoi le mariage de Ingeburge et Philipppe Auguste plongeat le royaume de France dans le chaos pendant près de 20 ans.

3 comments

  1. Pour le fait de trinquer je connaissais mais la poignée de main, je ne savais pas.
    Merci, c’est encore bien sympa de te lire.

  2. Bonjour, il y aurait aussi une origine plus ancienne… le bruit des 2 verres qui s’entrechoquent fairait fuire le demon du verre.
    avez vous des infos sur cette origine?
    merci pour votre site et vos recherchent, c’est vraiment passionant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.