illustration de l'article drole d'histoire DDH dédié à la date du 25 décembre pour célébrer Noël

Pourquoi Noël tombe le 25 Décembre ?

D’aussi loin que vous vous souveniez, on vous a toujours dit que Noël célébrait la naissance de l’enfant Jésus (D’ailleurs Noël vient du latin « natalis » signifiant « de naissance »).

Pour la plupart d’entre vous, la tradition familiale est même de faire une crèche dans laquelle on ne dépose le Petit Jésus que dans la nuit du 24 au 25 décembre.

Pourtant, aucun texte chrétien ne précise le jour exact de la naissance de Jésus-Christ !

Plus surprenant même, dans les récits bibliques qui évoquent Noël, au moment de la naissance du divin enfant les troupeaux paissent tranquillou dehors avec leurs bergers!

On n’est donc pas du tout en hiver !

C’est que, comme pour Pâques, la Saint Jean ou Halloween (en fait quasiment toutes les fêtes chrétiennes, soyons francs), le choix de la date de Noël n’est que le résultat de l’absorption d’anciennes fêtes païennes par la Christianisation !

. Les origines Païennes

Le solstice d’hiver a toujours, et dans de très nombreux cultes, été considéré comme une période charnière liée à la fertilité, la maternité, la procréation… il marque la retour de la lumière victorieuse sur les ténèbres.
tableau huile représentant les fetes de mithra mithragan pour illustrer l'article drole d'histoire dédié au choix du 25 décembre pour célébrer Noel
Dans le culte Mithraïque il est même la fête la plus importante de l’année : le Mithragan qui célèbre la naissance de Mithra « jaillissant du rocher » la nuit du solstice hivernal.

Des bergers assistant à cette naissance miraculeuse auront pour charge de faire connaitre au plus grand nombre et de répandre l’info le plus largement possible…

Ca ne vous rappelle rien ?!?


Dans la Rome antique, du 17 au 24 Décembre, les citoyens fêtaient les Saturnales.

Les hommes et les femmes portaient des guirlandes autour du cou et s’offraient toutes sortes de cadeaux.

À partir du règne d’Aurélien (270-275), ils fêtent officiellement le « Sol Invictus », littéralement Soleil invaincu, qui marque la renaissance du soleil et sa victoire sur les ténèbres..
La fête des Sigillaires, ancêtre de la Saint Sylvestre, concluait les festivités à la fin du mois de décembre.
A cette occasion, les esclaves et les maîtres inversaient leurs rôles et s’offrait des menus-cadeaux de terre cuite.

. Et la Christianisation passa par là…

C’est « seulement » au 4ème siècle que la date du 25 décembre s’impose comme date de célébration de Noël.
Le document le plus ancien mentionnant cette date du 25 décembre est le Chronographe qui date de 354.

Notons toutefois qu’avant de se fixer sur le 25 Décembre, plusieurs dates furent proposées pour célébrer la naissance de l’enfant Jésus comme
– le 18 Novembre (proposé par Clément d’Alexandrie)
– ou le 6 Janvier qui deviendra finalement le jour de l’épiphanie (on recycle comme on peut!).
Promis, dans les prochains jours, je vous en dirai plus sur le Père-Noel…

Bah c’est vrai : vous ne vous êtes jamais demandé quel était le rapport entre la naissance de jésus et un gros monsieur barbu qui amène des cadeaux avec des rennes volants ?

Bah vous devriez 😉

 

Une autre anecdote ?

Ingeburge et philippe auguste, une histoire de panne sexuelle ?

Ingeburge et Philippe-Auguste, la Panne Sexuelle qui plongea le Royaume dans le Chaos

Découvrez pourquoi le mariage de Ingeburge et Philipppe Auguste plongeat le royaume de France dans le chaos pendant près de 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.