Maisons Médiévales, rue François Miron (75004 – Paris)

photos des deux maisons médiévales de la rue miron à paris pour illustrer l'article par ci par là PCPL dédié à ces vestiges encore visibles du Moyen-age en plein de coeur de la capitale

pins info episode pcpl en bas de pageIl n’est pas rare, à Paris comme ailleurs, de croiser sur sa route des vestiges du Moyen-Age.

Mais en général, ce sont plutôt des traces de l’art de cette époque ou de la vie religieuse… Des témoignages du passé qui ont bénéficiés de petits soins attentifs ou de plans de conservation.

Il est plus rare d’avoir l’occasion de croiser des restes de la vie populaire, de la vie des “petites gens”.
Et pourtant… C’est bien ce qui nous est donné à voir avec les maisons médiévales des numéros 11 et 13 de la rue François Miron dans le 4ème arrondissement (à deux pas de l’Hôtel-de-Ville)

Bien étrange vision que ces grandes battisses étroites, faites de saillies et d’encorbellement, un peu tordues et de guingois au milieu de cette rue commerçante.
C’est que ces maisons se tiennent là depuis le début 16ème siècle.
Permettons nous ici une petite précision historique : au Moyen-Age, les maisons n’étaient pas désignées par des numéros, mais par des enseignes évoquant l’activité du commerce ou la personnalité de l’habitant.

enseignes au faucheur et au mouton des maisons médiévales de la rue Miron à ParisL’usage a été remis au goût du jour avec ces deux maisons médiévales car elle sont respectivement estampillées “à l’enseigne au Faucheur” et “à l’enseigne au mouton“. (sans plus de précision, ce qui est dommage, mais c’est mieux que rien)

Mais revenons à leur aspect, qui n’a pas toujours été celui-ci au fil des siècles.

Initialement “l’enseigne au Mouton” possédait un pignon mais dès 1508, une série d’ordonnances royales interdit les constructions en saillie. Les risques d’effondrement sont réels et représentent un danger pour les passants.

Adios le pignon !

En 1607, c’est au tour des pans de bois d’être dans le collimateur des “urbanistes” : il est demandé de recouvrir toutes les armatures visibles des édifices de la capitale afin de limiter les risques d’incendie.
Les maisons de la rue Miron n’échappent pas à la règle et se voient entièrement enduites d’un mélange de plâtre et de chaux afin que ne soit plus exposée leur structure inflammable.

Comment se fait il alors que nous les voyions telles quelles aujourd’hui ?
C’est que ces deux maisons médiévales ont été soigneusement et minutieusement rénovées en 1967.
L’architecte en charge du chantier eut pour consigne de ne pas dénaturer leur structure primitive afin de pouvoir donner aux parisiens le témoignage le plus précis possible de ce qu’était l’habitat d’un parisien moyen du 16ème siècle.
Le dessin des pans de bois fut donc mis au jour et méthodiquement rénové et le pignon de l’enseigne au mouton reconstruit !

Et qu’en est il aujourd’hui de ces maisons médiévales ?
Figurez-vous qu’elles sont habitées : de chanceux parisiens vivent quotidiennement entre ces murs qui ont vu passer 400 ans d’histoire…

Si seulement les murs pouvaient parler….

********************
Episode PCPL : Les Vieilles Maisons de la Rue Miron

Infos Pratiques :
Maisons Médiévales
du XVIème Siècle
11/13 rue F.Miron
75004 Paris

Metro : St Paul
ou Hotel de Ville
Tarif : Gratuit

 

Une autre anecdote ?

illustration PCPL parciparla.fr pour l'article dédié aux monuments, chateaux, édifices religieux, musées gratuits en Idf à certaines dates

A PARTAGER : Monuments et Musées GRATUITS en IdF

BON PLAN : Il n'est pas toujours nécessaire de mettre la main au porte-monnaie pour visiter les grands noms de notre patrimoine ou les musées. PCPL vous dresse la liste de ce que vous pouvez visiter gratuitement en IdF

One comment

  1. On même vu du linge aux fenêtres, hi hi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.