cadillac eldorado pour illustrer l'article drole d'histoire dédié à l'histoire de cette marque et de Antoine Lamothe-cadillac

Cadillac : une Icone batie sur une Supercherie

Pour tout le monde (ou presque) « Cadillac » est synonyme de « grosse voiture américaine »… ou d’Elvis… ou de grosse voiture américaine à Elvis !

Mais savez vous que ce nom mythique outre-atlantique est d’origine française et bâti sur une énorme supercherie ?!?

En 1701, Antoine de Lamothe-Cadillac, un français expatrié en Acadie (qui appartenait à ce qu’on appelait alors « la Nouvelle France ») fonde le fort Ponchartrain du Détroit dans le Michigan, qui deviendra plus tard la ville de Detroit.
Puis il fut gouverneur de la Louisiane de 1713 à 1716 (poste acquis grâce à Louis-XIV).

portrait de antoine lamothe cadillac pour illustrer l'article par ci par là PCPL dédié à l'histoire de la marque automobile originaire de DetroitMais Antoine n’était pas un saint et (entre autre larcins) il était notoire qu’il traficotait un peu de gnôle avec les amérindiens; ce qui lui valu quelques petits tours en prison jusqu’à son rapatriement en France pour un séjour à la Bastille en 1717.

Pourtant, son pédigrée de petit malfrat n’empêcha pas Antoine d’acquérir en 1722, le poste de gouverneur de la ville de Castelsarrasin; poste qu’il occupa jusqu’à sa mort en 1730.

Voilà en quelques grossiers coups de pinceau, la biographie d’Antoine Lamothe-Cadillac.
Mais revenons aux voitures…


La marque Cadillac nait en 1902, à l’occasion des commémorations du bicentenaire de la création de la ville de Détroit.
L’usine de voitures déjà célèbre, la Detroit Automobile Company, fut lors de la commémoration renommée Cadillac Automobile Company, en hommage au sieur Antoine de Lamothe-Cadillac.

Tout celà serait une bien jolie histoire, somme toute assez classique si ce n’était que Lamothe-Cadillac n’a jamais été le vrai nom de ce fondateur providentiel !


Antoine Lamothe-Cadillac est en réalité né Antoine Laumet à Saint-Nicolas-de-la-Grave, dans le Tarn-et-Garonne.
L’enfance et la jeunesse du petit Antoine sont peu connus et on ignore pourquoi ce fils d’avocat décida un beau jour d’aller en Amérique.

Le plus probable est que, comme beaucoup d’immigrés du « Nouveau Monde », il ait voulu repartir à zéro et faire table rase d’un passé déjà un peu trop lourd…

Toujours est-il que lorsqu’Antoine débarqua outre-atlantique en 1683 à l’âge de 25 ans, il ne s’y présenta pas comme « Laumet » mais comme « Lamothe-Cadillac » et fit tout son p’tit bonhomme de chemin sous cette identité usurpée à un confrère de son père au parlement de Toulouse : Sylvestre d’Esparbès de Lusan de Gout, baron de Lamothe-Bardigues, seigneur de Cadillac, de Launay et du Moutet.


Quand on y pense, c’est beau tant de reconnaissance pour un mec qui n’a jamais vraiment existé !
Sont pas ingrats ces américains… 😉

 

Une autre anecdote ?

Ingeburge et philippe auguste, une histoire de panne sexuelle ?

Ingeburge et Philippe-Auguste, la Panne Sexuelle qui plongea le Royaume dans le Chaos

Découvrez pourquoi le mariage de Ingeburge et Philipppe Auguste plongeat le royaume de France dans le chaos pendant près de 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.